AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

☇ O'BRIEN ▷ the head i hold.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ADMINtake these broken wings and learn to fly
▷ Messages : 178
▷ Date d'inscription : 25/11/2012
▷ Doublons : nell.
▷ Avatar : nico mirallegro.

▷ Âge : vingt-deux ans.
▷ Occupation : employé chez Ringo's grocery.
▷ Statut : looser.
▷ Orientation : bisexuel à tendance atlasexuel (aa).

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: ☇ O'BRIEN ▷ the head i hold. Dim 25 Nov - 14:07


Jimmy Greenleaf
❝ and in the end, the love you take is equal to the love you make ❞

▷ NOM: greenleaf. ▷ PRÉNOM: Jimmy, surnom de Jimenon, prénom sorti tout droit de l'imagination de ses parents. Personne ne connaît son vrai prénom à part ses amis les plus proches. ▷ ÂGE: vingt-deux ans. ▷ DATE ET LIEU DE NAISSANCE: 29/06/46 à Memphis. ▷ MÉTIER/ÉTUDES: assistant chez Blackwood architecture. (il a un don incroyable pour le dessin) ▷ STATUT: totalement célibataire. Il n'a pas de chance en amour. Que ce soit avec les femmes ou avec les hommes Rolling Eyes ▷ TRAITS DE CARACTÈRE: bavard ∞ tête en l'air ∞ naïf ∞ maladroit ∞ chante tout le temps ∞ parfois fatiguant ∞ sarcastique ∞ peut être timide, ça dépend des personnes ∞ fêtard ∞ travailleur ∞ possède un QI supérieur à la normale ∞ idéaliste ∞ irrésistiblement drôle ∞ tactile ∞ coeur d'artichaut ∞ parfois torturé ∞ de nature angoissée ∞ ... ▷ GROUPE: let's twist again ou happy together. ▷ AVATAR: dylanCUTIEPIEo'brien

take his broken wings and learn to fly
il est né dans une famille pas particulièrement pauvre mais loin d'être riche non plus ▷ il a connu les fins de mois difficiles et les connaît encore car il squatte toujours chez papa et maman ▷ ses parents désespèrent de le voir un jour marié et avoir des enfants ▷ Jimmy se moque pas mal de l'image que les autres peuvent avoir de lui ▷ il est assez provocateur quand il s'y met ▷ c'est d'ailleurs pourquoi il n'a pas hésité à mettre en avant sa bisexualité ▷ malheureusement, la société n'accepte pas encore sa sexualité, alors, il accumule remarques désobligeantes et quelques coups mal placés ▷ l'un de ses meilleurs amis a été passé à tabac alors qu'il sortait d'un bar gay ▷ depuis, Jimmy fait plus ou moins attention à ne pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment ▷ il n'a jamais eu d'expérience sexuelle avec un autre homme, simplement quelques flirts ▷ il est franchement paniqué à l'idée de passer à l'acte un jour ▷ avec les filles, il n'a pas plus de chance, il a d'ailleurs perdu sa virginité avec une fille de joie lors de son quinzième anniversaire ▷ depuis, il accumule les flirts mais pas les histoires d'amour ▷ il a un don pour le dessin et depuis qu'il est gamin, il rêve d'être architecte ▷ quand il a eu l'opportunité d'être l'assistant d'Angus Blackwood, il a compris que la roue tournait et qu'il devait saisir sa chance ▷ une relation ambiguë mais complice s'est établie entre les deux jeunes hommes ▷ il est allergique au chocolat ▷ il a le don de se mettre dans des situations embarrassantes ▷ il n'a jamais été vraiment amoureux ▷ ...

baby you can drive my car
" Tu verras, dans cent ans, on parlera encore des Beatles. " Angus haussa les épaules en faisant une moue. Il n'était pas convaincu. Il était d'accord que leur musique était bonne mais il ne comprenait pas l'engouement autour de ces quatre bonhommes. " On est censés bosser, Jim'. " Jimmy avait prit un air outré devant tant de sérieux de la part de son boss. Avec le temps, il avait cru avoir réussi le dérider, l'Angus. Apparemment non. " Avoue quand même que McCartney est canon. " Un grand sourire s'afficha sur le visage de l'imposant Blackwood. Jimmy était son talon d'Achille. La seule personne capable de le faire rire quand il avait envie d'hurler et de tout plaquer. Avec Jimmy Greenleaf, Angus était incapable de garder son sérieux. Et l'innocence contagieuse de son assistant lui faisait un bien fou. Parfois, il avait l'impression de n'avoir jamais rencontré une personne capable d'avoir un tel effet thérapeutique sur lui. Lorsqu'il était en présence de Jimmy, Angus en oubliait le monde extérieur. Il écoutait son assistant dire des âneries, il riait à ses blagues débiles. En compagnie de Jimmy, Angus retrouvait toute la jeunesse qu'il avait perdu bien trop tôt en épousant Ivory. Il ne regrettait pas d'avoir prit la main de la belle rousse, loin de là. Seulement parfois, il se demandait ce que serait sa vie s'il n'avait pas rencontré la Miss Carmichaël. Le constat était affligeant : il n'aurait jamais été architecte, n'aurait jamais rencontré Jimmy. Et ça, ça le minait plus que tout. En quelques mois, ce jeune garçon à peine sorti de l'adolescence était devenu indispensable à son bien-être. " T'as pas l'air d'aller bien, Angus. " Tactile comme il était, Jimmy avait posé sa main sur l'avant-bras de son patron. Angus refusa ce rapprochement en retirant vivement son bras. Il put lire la déception sur le visage du jeune Jimmy. " T'as des problèmes ? (...) Avec Ivory ? " Un instant, Angus se demanda comment Jimmy avait pu lire dans ses pensées. " C'est rien Jim'. T'en fais pas pour moi. Je vais rentrer à la maison, j'ai pas la tête à bosser de toutes façons. " Comment avouer à son assistant que son épouse était furieusement jalouse de lui ? Angus n'était même pas sûr que l'attirance qu'il ressentait pour Jimmy soit réciproque. Parfois, Angus avait même l'impression que ce qu'il ressentait pour son assistant allait bien au delà d'une simple attirance. Cela l'effrayait au plus haut point. Selon lui, ressentir cela pour un autre homme n'avait rien de normal. Alors qu'Angus s'apprêtait à franchir la porte de sortie du bureau, Jimmy le stoppa en lui attrapant le bras. Soudain, la proximité de leurs corps devenait bien trop troublante pour ces deux jeunes adultes. Simplement, en le fixant droit dans les yeux, le jeune homme de vingt-deux ans avait fait preuve d'une maturité sans précédent gardant sa main autour du poignet d'Angus : " Tu ne m'empêcheras pas de m'en faire pour toi. Si tu vas mal, je vais mal. " Angus avait sourit franchement, ce qui ne lui arrivait quasiment qu'en présence de ce garçon. Il avait fait un pas vers lui et l'avait pris dans ses bras ; une accolade qui se voulait virile. Pourtant, cette étreinte dévoilait toute la tendresse qu'ils avaient l'un pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☇ O'BRIEN ▷ the head i hold.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Règles du Ramponneau (Poker Texas Hold'em) sans limite
» Box Head
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» Donovan - Inscription et score en Head 2 head
» You spin my head right round

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUNNY AFTERNOON ∆ :: EVERYTHING HAS A BEGINNING :: corbeille-