AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Un mouvement de danse peut libérer toute une génération.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▷ Messages : 8
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Crédit avatar : D.S.R
▷ Avatar : Kristen Stewart

▷ Âge : Vingt deux ans.
▷ Occupation : Elle travaille dans un restaurant. Elle fait la plonge.
▷ Statut : Célibataire
▷ Orientation : Homosexuelle
MessageSujet: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 16:31

Aza

Avatar: Kristen Stewart

Code:
<strong>Kristen Stewart</strong> ▷ <i>Wendy Johansson</i>
C'est ici que vous vous présentez et que vous nous parlez un peu de vous ! On est très curieux, alors ne soyez pas timides et dîtes-nous tout.  

Wendy Ariel Johansson
L'ecclésiaste nous livre ce message 'Il y a un temps pour toute choses sous les cieux' il y a un temps pour les larmes, un temps pour les regrets et il y a un temps pour la danse. C'est notre temps.


NomJohansson. Un nom qui lui vient de son père. Un homme issue d'une famille pauvre qui s'est tué à la tâche pour pouvoir subvenir aux besoins de sa famille. Il aura finalement réussit à faire du nom Johansson une célèbre boulangerie réputée dans un petit village d'Atlanta. Prénom(s) Elle s'appelle Wendy. Elle ne supporte pas ce prénom. Elle trouve que c'est niais. Néanmoins, elle n'a pas le choix. C'est son prénom alors elle fait avec.  Surnom(s) Elle n'en a aucun. Elle trouve que les surnoms qu'on lui a donné ont toujours été encore plus ridicules que son prénom. Pourtant, il faut le faire. Elle préfère donc que les gens l'appellent Wendy.  Âge Elle a vingt deux ans. Il paraît que c'est le bel âge. Elle est d'accord avec ce dicton. Elle profite de la vie. Elle a comprit trop vite qu'elle était courte et qu'elle pouvait s'arrêter précipitamment alors depuis, une seule chose compte : s'amuser avant qu'elle soit trop vieille pour le faire ou pire, qu'elle soit morte.  Date de naissance Elle est née le 3 Mars 1946.  Lieu de naissance Elle est née à Atlanta et il y aura passé toute sa vie jusqu'à ses dix huit ans.  Nationalité Américaine. Occupation Elle travaille dans un restaurant. Elle fait la plonge. Cela ne l'a fait pas rêver mais ça lui convient à vrai dire. Elle a de quoi payer un loyer et c'est ce qui compte. Pendant un temps, elle chérissait l'espoir d'aller à l'université. Elle aurait aimé faire lettres. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Elle sait que c'est impossible et de toute manière, la seule chose qui compte vraiment, c'est qu'elle puisse jouer de la musique, danser et écrire des chansons. C'est la seule chose qui la fait réellement vibrer dans la vie. Statut Célibataire. Enfin si on veut. Elle est amoureuse. C'est presque incroyable venant d'une fille comme elle mais c'est la vérité. Elle aime. Trop peut être. Elle en souffre mais elle ne peut pas s'empêcher de continuer de penser à cette personne qui fait battre son coeur. Orientation Elle est lesbienne. Homosexuelle. Gouine. Ce que vous voulez finalement. Elle l'assume. A cent pour cent. Pourtant, cela ne lui vaut pas toujours une vie facile. Elle a été rejetée à cause de cela. Plus d'une fois. Elle vit avec maintenant. Elle a prit l'habitude du regard des autres menaçants. C'est ce qu'elle est. Elle n'a pas le choix. Elle ne peut pas faire autrement. Peu importe si certaines personnes ne comprennent pas. Nous sommes en 1968, il est temps que les mentalités changent. Classe sociale Modeste.


Groupe let's twist againRaisons Elle a arrêté depuis longtemps de se préoccuper du lendemain. Ce qu'elle aime c'est danser, jouer de la musique et écrire des chansons de rock and roll. Dans le fond, c'est la seule chose qui compte pour elle. Ou du moins, c'est ce qu'elle veut faire croire. La vie est courte. Elle le sait. Elle vit donc à cent à l'heure. Wendy c'est une puissante envie de vivre et de découvrir le monde. Elle ne se préoccupe de rien et de personne. Elle est vivante et elle a besoin de le sentir dans ses veines.  Rêves et ambitions écrire ici. Anecdotes écrire ici.


Présenter ici son caractère, sous forme de listes ou de texte rédigé, au choix. Il n'est pas nécessaire de développer mais il faut que l'on ait une bonne idée du personnage en lisant ce texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 8
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Crédit avatar : D.S.R
▷ Avatar : Kristen Stewart

▷ Âge : Vingt deux ans.
▷ Occupation : Elle travaille dans un restaurant. Elle fait la plonge.
▷ Statut : Célibataire
▷ Orientation : Homosexuelle
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 16:31

Les monstres et les fantômes existent, ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent.

Atlanta Buckhead, 19 Avril 1964, 18H26

"Wendy, tu ne peux pas approcher. S'il te plais, reste ici et calme toi." Wendy dégagea fortement son bras de cette main qui la cramponnait fortement. Sully Stradfort. Elle le connaissait que trop bien. C'était le héros du quartier. Le fils du maire devenue pompier. Il était le mari parfait pour les minettes de vingt ans, le fils parfait pour les pères déçus par leurs enfants mais le gendre idéal. Bref, Sully Stradfort était l'homme qui fallait à tout prix respecter mais Wendy ne l'avait jamais fait. Elle le détestait. Depuis longtemps maintenant. Depuis l'école primaire. Plus âgé qu'elle de quelques années, il avait jouer au docteur avec elle lorsqu'il était chargé de la garder. Elle n'avait que neuf ans, il en avait quinze. Depuis, elle le haïssait. Elle n'avait jamais raconté cela à personne. Déjà à l'âge de neuf ans, Wendy était le genre de gamine que les adultes n'aimaient pas. Elle était sûre d'elle, froide et caractérielle. On disait d'elle qu'elle était insupportable et une véritable teigne ce qui faisait souvent du mal à sa mère d'ailleurs. La vérité était tout autre. Elle avait juste un fort caractère et savait ce qu'elle voulait mais cela, dans l'Amérique des années 50, c'était plutôt mal vu. Elle se rappelait de toutes ces fois où son père s'était mit la tête dans ses mains, le regard triste et la mine déconfite, se demandant ce qu'il avait pu faire au bon dieu pour avoir une fille pareille ! Alors, elle n'avait jamais rien dit. Elle avait laissé Sully toucher son corps. Plusieurs fois. Jusqu'à ce qu'elle soit suffisamment grande pour qu'il cesse de la garder. Lorsqu'elle a été en âge de l'envoyer se faire foutre, elle n'a pas hésité. Il a tenté de vagues excuses mais elle n'a jamais pris la peine de réellement l'écouter. Résultat, Wendy est devenue la peste du quartier qui est absolument la seule fille de la ville à détester le héros des temps moderne. Elle s'en fou. Littéralement. Il tenta une nouvelle fois de la retenir et elle lui lança un regard de tueur. Il devait la lâcher. Elle voulait approcher. Les gens du quartier agglutinés devant l'empêchaient de voir quelque chose. "Sully merde ! Laisse moi passer." Il poussa un soupire et lui cramponna plus fortement le bras alors que son regard bleu azure se fondait maintenant dans les yeux verts de la jeune femme. C'était un regard triste. Sincère. C'était peut être la deuxième fois qu'il la regardait comme ça. La première fois, c'était quand il lui avait demandé pardon, prétextant qu'il n'était qu'un gosse à l'époque. "La boulangerie de ton père a prit feu Wendy et..." Il poussa un soupire et se concentra alors que Wendy ne le lâchait toujours pas du regard. "Tes parents ils...Ils n'ont pas survécus. Nous sommes arrivés trop tard, je suis désolé, je..." Elle se débattue une nouvelle fois et cette fois, elle pu se libérer de l'emprise de Sully. Seulement, elle n'avança pas. Elle était incapable de faire le moindre geste en direction de cette boulangerie. Elle n'avait pas envie de voir un spectacle auquel elle ne pourrait jamais cesser de penser par la suite. Elle se contenta de faire demi tour alors qu'elle sentait des larmes lui monter aux yeux et que son coeur battait de plus en plus vite si bien qu'elle avait l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine. Elle prenait conscience de ce qui était en train de se passer. Ses parents étaient décédés. Elle était fille unique. Elle se retrouvait maintenant orpheline et sans un sous en poche. Elle était fichue. Elle en était convaincue. Elle commençait à sentir le regard des gens autour se porter sur elle. Ils avaient l'air triste, et le pire c'est qu'ils avaient l'air sincères. Elle détestait ça. Ils l'avaient détesté toutes ces années, pourquoi est ce que cela devait changer maintenant ? Elle n'avait en aucun cas besoin de leur pitié. Elle a donc préféré partir. Prendre la fuite. Elle savait exactement où elle devait aller. Elle savait exactement qui elle devait voir.

*********************************************************

Atlanta Buckhead, 19 Avril 1964, 20h34

Wendy était recroquevillée sur elle même, sa tête dans ses mains, assisse sur ce banc blanc de ce parc qu'elle connaissait si bien. Cela devait faire environ une heure qu'elle était là quand une jeune femme arriva en courant et se jeta sur elle. Elle la prit dans ses bras et la serra contre elle, passant ses mains autour du cou de Wendy. "Je suis tellement désolée...Je viens d'apprendre. Je savais que tu serais ici. Oh mon dieu Wendy, je suis désolée..." avait dit la jeune femme en embrassant les cheveux de Wendy. Helen était désolée ?! Peu importe dans le fond. Cela ne lui ramènerait pas ses parents. Ils étaient morts ! Tous les deux. Wendy était maintenant seule au monde et même si Helen était la personne qui lui avait toujours fait du bien jusqu'à maintenant, Wendy savait pertinemment que cette fois, elle ne suffirai pas. Helen était sa meilleure amie. Enfin, du moins c'était le cas aux yeux des autres. La réalité était légèrement différente. Helen était plus que sa meilleure amie. Elle était sa petite amie. Elle était cette fille avec qui elle faisait de la musique, avec qui elle écrivait des chansons mais surtout, celle avec qui elle couchait. Wendy et Helen ça avait commencé quelques mois plus tôt. Huit pour être exact. C'était arrivé comme ça. Un soir où Helen dormait chez les parents de Wendy. Les deux jeunes femmes s'étaient laissées aller à leurs émotions, à leurs ressentis. Elles avaient partagé le même lit, apprenant à découvrir leurs corps respectifs. Maintenant, elles trouvaient toujours un moment pour se retrouver seule, toutes les deux. Comme maintenant. Ce parc était devenu leur jardin secret. Personne ne savait ce qui se passait entre elles et personne ne devait savoir. Elles auraient eu des ennuis et à cette époque, aucune des deux n'en voulait. Wendy redressa la tête alors que des larmes coulaient encore sur ses joues. Elle avait mal. Terriblement mal. Elle avait l'impression que le monde entier s'écroulait. Ce n'était pas vrai. C'était seulement le sien qui s'écroulait et elle n'allait pas tarder à le savoir. Elle passa ses mains dans la nuque d'Helen et approcha le visage de la jeune femme près du sien. Elle la regarda longuement dans les yeux avant de venir poser ses lèvres sur celle de son amie. Elle avait besoin de sentir la chaleur d'un baiser et pas n'importe lequel. Le baiser d'Helen. Ce baiser fût rapidement interrompu puisque Helen n'était apparemment pas venue seule. Elle préféra donc mettre un terme à ce baiser qui en disait long sur la réelle relation qu'elles entretenaient. Derrière Helen, un policier approchait. Wendy fronça légèrement les sourcils. Elle ne comprenait pas ce qui se passait. Disons qu'elle n'était pas en mesure de réfléchir, sinon, elle aurait sans doute comprit rapidement. Le policier un peu gêné par la proximité dont les deux jeunes femmes faisaient preuve s'approcha et toussa légèrement. "Wendy Johansson ?" Wendy se contenta de secouer la tête positivement. "Nous avons prévenue votre oncle..." Elle fronça de nouveau les sourcils ! Son oncle ? La dernière fois qu'elle l'avait vu elle devait avoir huit ans. Cela remontait à presque dix ans. "Le frère de votre père" avait poursuivit le policier devant le regard étonné de Wendy. Oui; elle savait très bien qui était son oncle. "Et bien..Il vit à Memphis et il semblerait qu'il soit d'accord pour vous accueillir chez lui. Sa fille aînée à quitter la maison familiale et il a donc de la place. De plus vous serez en sécurité là bas. Vous êtes mineurs, il est impossible que vous restiez ici seule." Quoi ?! Etait ce une blague ? Wendy posa son regard sur Helen. Vu le visage de celle-ci, ce n'était pas une blague. Wendy n'en revenait pas. Non seulement elle venait de perdre ses parents mais en plus, elle allait devoir quitter sa ville natale. C'était impossible. Elle ne pouvait pas tout perdre. Elle passa une main dans ses cheveux et ferma les yeux, une grimace sur le visage comme si cette simple action était douloureuse. En réalité, c'était son  coeur qui était douloureux. Elle avait envie de vomir. Elle le sentait. Des larmes apparaissaient de nouveau sur le coin de ses yeux mais elle réprima. Il était hors de question qu'elle pleure devant ce type qu'elle ne connaissait pas. "Je pars quand ?" Elle n'avait pas d'autres questions. De toute manière, elle n'avait pas le choix. Il fallait qu'elle parte. Qu'elle abandonne toute sa vie ici. "Pas avant l'enterrement." C'était la seule chose qui comptait pour elle. Qu'elle puisse rester pour dire adieu à ses parents. Helen lui manquerait mais ce n'était rien comparé au manque de ses parents. C'était peut être mieux ainsi. Peut être que c'était mieux de partir dans un endroit où rien ne pourrait lui rappeler sa famille. "Non bien sûr que non. Vous partirez après l'enterrement. Les parents d'Helen veulent bien vous accueillir en attendant." Wendy posa son regard sur Helen qui baissait la tête. Wendy poussa un soupire. C'était foutu. Sa vie était foutue.

Si tu savais à quel point tu as foutu la merde dans ma vie !

Memphis, 4 Mai 1967, à 01h46

Elle était là, autour de la piscine depuis plusieurs heures déjà. Les jeunes de la ville avait régulièrement l'habitude de squatter cet endroit pour y faire des soirées. Ce n'était pas nouveau. Elle le faisait depuis son arrivée à Memphis. Une chance, son cousin était comme elle. Un véritable fêtard. Ils avaient le même âge et dès qu'elle était arrivée dans cette ville, il l'avait entraîné dans tous les endroits branchés. Grâce à lui, elle s'était améliorée en musique, il lui avait même prêter sa propre guitare électrique. Elle avait aussi apprit à danser. Connor était un danseur hors pair. Il n'en existait pas deux des comme lui. En peu de temps, Connor était devenue son meilleur ami. Elle lui racontait tout. Absolument tout. Il était d'ailleurs le seul au courant qu'elle aimait les filles. Le seul aussi qui savait ce qu'elle avait vécue lorsqu'elle était encore qu'une gamine. Il ne l'avait jamais jugé. Dans le fond, c'était sûrement parce qu'il était comme elle. Le genre de mec qui voulait vivre à fond la caisse. Il n'avait pas perdu ses parents, contrairement à elle mais il aimait profiter de la vie. Il savait aussi qu'elle était courte. Il faisait partit de cette nouvelle génération, fan du rock and roll et des soirées où l'alcool coulait à flot. Une chose qu'ils avaient en commun. Connor s'approcha d'elle et lui tendit un verre. Elle lui répondit par un léger sourire mais son regard fût vite attiré par une jeune femme qui venait de faire son entrée. Elle ne l'avait jamais vu avant. Elle en était persuadée sinon, elle s'en serait rappelé. C'était une évidence. Jamais elle n'avait vu une si belle fille dans cette ville. Elle était totalement subjuguée par cette beauté et Connor avait du s'en rendre compte. "Laisse tomber Wendy ! C'est exactement le genre de fille que tu n'auras jamais. Crois moi j'ai essayé." Il laissa échapper un rire moqueur avant de reprendre son discours. "Elle se réserve pour le mariage tu comprends. Son père est pasteur. Je suis pas sûre qu'elle soit le genre de nana prête à virer de bord si tu vois ce que je veux dire." Wendy posa son regard sur son cousin et un petit sourire se dessina sur son visage. "Tu sais que j'aime les défis." Elle haussa doucement les sourcils avant de poursuivre. "C'est qui ?" Connor ne pût s'empêcher de rire une nouvelle fois. "Elle s'appelle Mary. Elle est à l'université. Droit je crois ou un truc dans ce genre là. Elle en fait fantasmer plus d'uns. Mais je te le dis, tu vas te casser la gueule si tu essayes alors un conseil d'ami, oublies soeurette." Connor l'appelait souvent ainsi. Ils n'étaient pas frères et soeurs mais c'était tout comme. Parfois, les gens pensaient d'ailleurs qu'ils l'étaient. Ils pensait qu'ils étaient des jumeaux. Ils aimaient bien quand on leur disait cela et souvent ils ne démentaient pas. De toute manière, il n'y avait aucune différence entre eux. Ah si, une quand même. Connor allait à l'université. Il avait eu le droit à une bourse. Pas Wendy. Elle n'était peut être pas assez intelligente. Elle se contentait donc de bosser dans une restaurant plutôt minable autant le dire. Wendy attendit que son cousin disparaisse et se dirigea aussitôt vers le bar pour prendre un verre et se dirigea ensuite vers la jeune blonde. "Je t'offre un verre ?" Le ton qu'elle avait employé ne permettait aucun doute. Elle n'avait pas dit cela comme une fille voulant sympathiser avec une autre. Non. Elle avait dit cela comme un homme. Un homme qui attend quelque chose de la fille à qui il offre un verre. Les copines qui accompagnaient la jeune blonde semblèrent offusquées par une telle demande. La fameuse Mary n'était pas mieux d'ailleurs. Elle était tout aussi choquée mais aussi gênée. "Euh non. Sans façon. Je ne bois pas." Wendy ne pu s'empêcher de lever les yeux au ciel et de laisser un petit rire s'échapper. Connor avait raison, ça n'allait pas être facile. Cette fille avait l'air coincée. Elle essaya de passer mais Wendy l'empêcha d'avancer en se plantant devant elle. "Ah oui je suis bête, une bourgeoise comme toi. D'ailleurs, je ne pensais pas que tu étais du genre à aller dans ces soirées. Tu ne vas pas avoir des problèmes avec ton papa ?!" Okay. Wendy y allait peut être un peu fort mais elle était comme ça depuis son plus jeune âge. Provocatrice! "Pour qui tu te prends ? Tu me juges sans me connaître, je te l'interdis. Je ne te juge pas alors ne le fais pas d'accord." Wendy se mit à rire une nouvelle fois. Elle n'avait pas beaucoup d'argument. En réalité, elle s'en doutait un peu. "Je t"en pris, juges moi." Elle avait terriblement envie de savoir ce que cette jeune femme pourrait dire sur elle. Mary hésita un instant et devant les regards qui s'arrêtaient maintenant sur elles deux, elle reprit la parole. "Très bien. Je sais qui tu es...Wendy ! La nièce des Atwood. Tes parents sont morts et c'est pour ça que tu es venue dans cette ville. Tu ne supportes aucune forme d'autorité et tu détestes aller à la messe. Tu bosses dans un restaurant, enfin tu fais juste la vaisselle parce que tu n'es pas assez intelligente et assez riche pour pouvoir aller à l'université." Wahoo. Cette fois, Wendy était totalement sous le charme. Cette fille n'était pas aussi prude qu'elle pouvait le laisser penser. Et apparemment, elle en savait bien plus sur elle que Wendy l'aurait pensé. Comment était ce possible d'ailleurs ? Des rires commençaient à se faire entendre maintenant que tout le monde était rassemblé autour des jeunes femmes. Mary essaya une nouvelle fois de passer mais s'arrêta net, se retournant vers Wendy. "Ah j'oubliais. Manifestement tu es homosexuelle si j'en juge la manière que tu as de me regarder. Maintenant si tu veux bien disposer." Cette fois Wendy n'avait plus le choix. Elle devait la laisser passer. Tous les regards étaient maintenant sur elle. Apparemment, certains ne savaient toujours pas qu'elle était homosexuelle. C'était chose faite. Elle s'en fichait pas mal dans le fond. Elle n'avait jamais essayé de le cacher. Elle assumait à cent pour cent. Elle perdrait sûrement des amis mais ce n'était pas le problème. Du moins pas ce soir. Mary était un problème. Elle savait bien trop de chose sur Wendy sans que celle-ci ne comprenne pourquoi. Connor s'approcha d'elle et lui glissa quelques mots à l'oreille. "Ah oui, j'ai oublié de te dire, c'est une véritable commère. Elle sait tout sur tout. Ne me demande pas pourquoi, je n'ai jamais compris." Wendy se retourna vers lui et lui lança un regard noir. Il aurait peut être pu lui dire avant. Cela lui aurait certainement évité de se ridiculiser. En tout cas, Wendy était sûre d'une chose à présent, elle ferait tout pour percer à son tour le secret de Mary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 44
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Crédit avatar : rivendell.
▷ Avatar : lily collins.

▷ Âge : vingt-cinq ans.
▷ Occupation : sevir les clients du king's palace cafe, un rêve de gosse, pas vrai ?
▷ Statut : courageuse mère célibataire.

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 16:34

Tout ici est perfection
Bienvenue parmi nous, avec ce personnage qui promet !

_________________
✿ i loved you like the seas; constant and tumultuous. you loved me like the stars; distant and burning. if we’d loved like the sky, infinite and glowing, we might have made it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 65
▷ Date d'inscription : 17/04/2015
▷ Crédit avatar : gentle heart.
▷ Avatar : caitlin stasey.

▷ Âge : vingt-deux ans.
▷ Occupation : étudiante, féministe enragée, journaliste en devenir, écrivaine en herbe.
▷ Statut : future mariée, elle compte sauver un pauvre innocent des griffes du service de l'immigration.
▷ Orientation : elle aime tout le monde, mad.

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 16:40

Le pseudo I love you
Mad va adorer Wendy, c'est sûr I love you Bienvenue sur le forum !

_________________

Yes, I'm drunk. And you're beautiful. And tomorrow morning, I'll be sober but you'll still be beautiful. (the dreamers)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 106
▷ Date d'inscription : 17/04/2015
▷ Crédit avatar : wildworld
▷ Avatar : N. Peltz
▷ Âge : 22 y.o
▷ Occupation : guide au musée
▷ Statut : Mariée à son seul et unique amour
▷ Orientation : Hétérosexuelle

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 16:41

Rebienvenue avec ce nouveau personnage
Bon courage

_________________

    “People don't get better, they just get smarter. When you get smarter you don't stop pulling the wings off flies, you just think of better reasons for doing it.” S. King

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN Well, Are you mine? Are you mine?
▷ Messages : 230
▷ Date d'inscription : 13/04/2015
▷ Doublons : Ambre, bientôt Lila.
▷ Avatar : Bryn Drohan

▷ Âge : vingt-cinq ans
▷ Occupation : Peintre
▷ Statut : Célibataire
▷ Orientation : Bisexuelle à tendance hétéro.

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 16:46

Bienvenuuuue !

Si tuas des questions hésite pas à MP le staff

_________________
ART IS MORE VIOLENT THAN REALITY.
L’art de peindre n’est que l’art d’exprimer l’invisible par le visible. Eugène Fromentin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sunny-afternoon.forumactif.fr/t64-mairin-how-many-secrets-can-you-keep#256
avatar
ADMINfais chier, kiki a pissé sur mon jean.
▷ Messages : 173
▷ Date d'inscription : 18/03/2012
▷ Doublons : sully.
▷ Crédit avatar : timeless.
▷ Avatar : phoebe tonkin.


▷ Âge : vingt-trois ans.
▷ Occupation : couturière.
▷ Statut : malchanceuse.
▷ Orientation : nord-ouest.

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 16:55

Tu sais que tu me dois un lien, hein ?
Stewart est à tomber

_________________
"you know you should be glad"
Little darling, it's been a long cold lonely winter. Little darling, it feels like years since it's been here. Here comes the sun... Here comes the sun. And I say, it's all right. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sunny-afternoon.forumactif.fr
avatar
▷ Messages : 8
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Crédit avatar : D.S.R
▷ Avatar : Kristen Stewart

▷ Âge : Vingt deux ans.
▷ Occupation : Elle travaille dans un restaurant. Elle fait la plonge.
▷ Statut : Célibataire
▷ Orientation : Homosexuelle
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 17:22

Merci à tous I love you

Sully : oui oui je n'ai pas oublié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 16
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Crédit avatar : poetically pathetic.
▷ Avatar : Rosie Tupper
▷ Âge : dix-huit ans.
▷ Occupation : femme de chambre dans un motel de Memphis.
▷ Statut : le cœur à prendre en apparence.
▷ Orientation : hétérosexuelle aux yeux de son conformisme de père.
▷ Localisation : memphis.

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 17:24

meow kristen, on la voit tellement peu souvent maintenant alors qu'elle est juste à tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 8
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Crédit avatar : D.S.R
▷ Avatar : Kristen Stewart

▷ Âge : Vingt deux ans.
▷ Occupation : Elle travaille dans un restaurant. Elle fait la plonge.
▷ Statut : Célibataire
▷ Orientation : Homosexuelle
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 17:56

Et bien je te retourne clairement le compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINshouting out loud.
▷ Messages : 214
▷ Date d'inscription : 05/04/2015
▷ Crédit avatar : Nelliel
▷ Avatar : Vinnie Woolston
▷ Âge : vingt-cinq ans
▷ Occupation : vendeur en librairie
▷ Statut : célibataire
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Dim 19 Avr - 18:34

Rebienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sunny-afternoon.forumactif.fr/t47-je-veux-atteindre-limmortalite-en-ne-mourant-pas-savva http://sunny-afternoon.forumactif.fr/t84-esperer-cest-dementir-lavenir-savva
avatar
▷ Messages : 33
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Crédit avatar : ava ✮ timeless
▷ Avatar : turner.
▷ Âge : vingt-deux.
▷ Occupation : caissière chieuse.
▷ Orientation : her red lipstick taste.
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Lun 20 Avr - 20:32

bienvenue par ici I love you

_________________

hey sweety, come over there.
take a glass, rise it up
you're only getting started.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 48
▷ Date d'inscription : 19/04/2015
▷ Crédit avatar : Applestorm.
▷ Avatar : Stan.

▷ Âge : vingt + neuf.
▷ Occupation : Disquaire.
▷ Statut : Enflure.
▷ Orientation : La mauvaise.
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Lun 20 Avr - 22:18

Waw, c'est beau par ici !
re-bienvenue ? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 38
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Doublons : aucun.
▷ Crédit avatar : beating heart (avatar) wild heart (sign)
▷ Avatar : emilia clarke.

▷ Âge : la trentaine et les ridules qui vont avec.
▷ Occupation : femme au foyer vivant au crochet de son époux.
▷ Statut : mariée.
▷ Orientation : hétérosexuelle.

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Lun 20 Avr - 22:24

kstew I love you on la voit trop peu de nos jours !
bienvenue et bonne continuation pour ta fiche

_________________
make sense of life.
It’s the oldest story in the world. One day you’re 17 and planning for someday. And then quietly and without you ever really noticing, someday is today. And then someday is yesterday. And this is your life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 55
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Crédit avatar : bat'phanie
▷ Avatar : Cailin Russo

i want us to become a language
for euphoria, an alphabet of limbs


▷ Âge : 22 y.o.
▷ Occupation : Rire à gorge déployée. Danser jusqu'à l'étourdissement. Coudre jusqu'à pas d'heure, puis parader en ville. Mettre en danger le coeur de son pauvre babysitter.
▷ Statut : Libre comme l'air, surtout celui que Leo respire. Parce que Leo hante sa jolie tête, même quand d'autres mains que les siennes l'effleurent.
▷ Orientation : Bisexuelle, pourquoi bouder son plaisir ? Le bonheur à plus d'une saveur et Nanna est gourmande.

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Mar 21 Avr - 18:40

Wahou, Wendy elle a du chien, elle claque, y'a pas à dire !
REWELCOME dans tous les cas et j'adore le choix d'avatar aussi. Je viendrais te réclamer un petit lien, je le sens ! La curiosité de Nanna a été piqué ! (Tellement que ça la gratte. )

_________________

The smell of his hair, the taste of his mouth, the feeling of his skin seemed to have got inside her, or into the air all round her. He had become a physical necessity.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sunny-afternoon.forumactif.fr/t149-she-was-like-milk-too-pale-too-pure-too-simple-she-was-made-to-be-spoiled-nanna#1079 http://sunny-afternoon.forumactif.fr/t214-can-you-taste-cotton-candy-and-bubblegum-when-your-tongues-on-my-thighs-nanna
avatar
▷ Messages : 55
▷ Date d'inscription : 18/04/2015
▷ Doublons : Not yet.
▷ Crédit avatar : Philia
▷ Avatar : Benjamin Thomas Barnes.

▷ Âge : Vingt-sept ans.
▷ Occupation : Plongeur dans un restaurant minable, griffonne quelques trucs sur son carnet.
▷ Statut : Fiancé à une jeune femme qui veut le sauver de l'expulsion. Il a parfois l'impression d'être un simple cas social à aider, ou un simple immigré paumé dans ce monde de chacals.
▷ Orientation : Femme, femme, femme, fais nous voir le monde.
▷ Age : 29

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Mer 22 Avr - 14:38

Oh cela fait longtemps que je n'ai pas vu Kristen, excellent choix.
Welcome à toi.

_________________


Seasons of Love
So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday. ~ byendlesslove.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN Well, Are you mine? Are you mine?
▷ Messages : 230
▷ Date d'inscription : 13/04/2015
▷ Doublons : Ambre, bientôt Lila.
▷ Avatar : Bryn Drohan

▷ Âge : vingt-cinq ans
▷ Occupation : Peintre
▷ Statut : Célibataire
▷ Orientation : Bisexuelle à tendance hétéro.

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération. Lun 27 Avr - 13:55

Bonjouuuur ! Cela fait plus d'une semaine que nous n'avons pas de tes nouvelles et que ta fiche n'est toujours pas terminée. (enfin il te reste, pour ta part, seulement le caractère ) Si jamais tu as besoin d'un délai supplémentaire ou autres soucis, n'hésite pas à nous prévenir !

_________________
ART IS MORE VIOLENT THAN REALITY.
L’art de peindre n’est que l’art d’exprimer l’invisible par le visible. Eugène Fromentin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sunny-afternoon.forumactif.fr/t64-mairin-how-many-secrets-can-you-keep#256
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un mouvement de danse peut libérer toute une génération.

Revenir en haut Aller en bas

Un mouvement de danse peut libérer toute une génération.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mon jeu fige toute les 5 minutes sims...
» Mouvement Raider + Tir
» Mouvement des véhicules et tir des drones d'attaques
» Peut on mettre un Plasma en Tate?
» L'après Roi Liche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUNNY AFTERNOON ∆ :: FIND YOUR WAY :: TWIST AND SHOUT :: BLOWIN' IN THE WIND-