AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

(Sully) Fiction is the truth inside the lie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
▷ Messages : 106
▷ Date d'inscription : 17/04/2015
▷ Crédit avatar : wildworld
▷ Avatar : N. Peltz
▷ Âge : 22 y.o
▷ Occupation : guide au musée
▷ Statut : Mariée à son seul et unique amour
▷ Orientation : Hétérosexuelle

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: (Sully) Fiction is the truth inside the lie. Dim 19 Avr - 21:15

Fiction is the truth inside the lie. Trop c'est trop et là Debra arrivait à saturation. Elle avait tout pour être heureuse dans sa nouvelle vie. Un mari aimant, enfin c'est ce qu'elle pensait, un super logement, un métier qui lui permettait d'être indépendante et pourtant il lui manquait deux choses. Tammy était cette première chose, mais la jeune femme était trop orgueilleuse pour lui pardonner si facilement. Sully était la seconde chose,  leur relation lui manquait, son humour, sa sincérité, chaque trait de caractère, chaque détail de cet homme provoquait un vide. Cette situation lui pesait sur le moral car à chaque fois qu'elle posait les yeux sur Atlas, le prénom de Sully arrivait. Elle s'était souvent demandée durant ses deux mois si il agissait pareil avec Atlas, mais cette question n'avait jamais eu lieu d'être dans leur conversation. Aujourd'hui, c'était le grand jour, elle avait donné rendez-vous à Sully. Prête à connaître la vérité sur cette distance et ce changement d'attitude. Elle espérait encore ne pas perdre tous ses moyens devant lui et donc le laisser mener la conversation. Debra pouvait être une véritable garce manipulatrice, mais avec certaines personnes elle devenait une innocente petite fille. Une excuse débile pour expliquer son absence à Atlas, elle ne voulait pas lui parler de ce rendez-vous, et elle avait quitté l'appartement. Debra ne savait pas où elle allait avec ce rendez-vous, elle ne se doutait pas une seconde que cette rencontre pourrait changer sa vie à tout jamais.
Seulement cinq minutes d'avances, pas plus, pas moins. Elle piétinait le sol de ses tennis colorées, plantant le bout blanc dans la terre et l'herbe. Debra avait été capable d'attendre des années que son grand amour daigne enfin lui déclarer le sien, mais elle était incapable d'attendre quelques minutes que Sully arrive. Elle était bien devenue une femme, aussi complexe que dans les chansons que sa mère écoutait. Elle l'attendait, cigarette en bouche et une main dans une poche. Son attitude nonchalante la rendait presque . Debra perdait patience comme une enfant à la messe du dimanche. Si seulement elle avait eu un moyen pour lui demander où il était, comme un petit téléphone qu'elle pourrait amener partout. Quelle imagination, cette Debra ! Elle s'était pourtant habillée de façon à ce qu'il la repère de loin, impossible de prendre ça comme excuse si il ne venait pas. Elle était voyante avec son jean azur. Quatre pas en avant, cinq en arrière, un demi tour sur elle-même puis elle leva les yeux pour voir Sully arriver. « C'est pas trop tôt » pensa-t-elle. Un signe de la main comme bonjour, Debra respira une dernière fois avant d'ouvrir la bouche. «Merci d'être venu.» La politesse, une façon commune de commencer une conversation gênante. Elle ne savait pas si elle devait commencer par des banalités ou parler directement du sujet qui fâche. En fin de compte, elle laisserait peut-être Sully mener la conversation, au début en tout cas.

_________________

    “People don't get better, they just get smarter. When you get smarter you don't stop pulling the wings off flies, you just think of better reasons for doing it.” S. King

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINtake these broken wings and learn to fly
▷ Messages : 178
▷ Date d'inscription : 25/11/2012
▷ Doublons : nell.
▷ Avatar : nico mirallegro.

▷ Âge : vingt-deux ans.
▷ Occupation : employé chez Ringo's grocery.
▷ Statut : looser.
▷ Orientation : bisexuel à tendance atlasexuel (aa).

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: (Sully) Fiction is the truth inside the lie. Lun 20 Avr - 11:25

Fiction is the truth inside the lie.
T'avais été étonné d'avoir reçu un rendez-vous de la part de ton amie d'enfance. Comme tu n'avais pas de téléphone dans ton appartement miteux, Debra avait été audacieuse. Elle ne s'était pas pointée chez toi, elle n'avait pas demandé à Atlas de faire la commission. Comme une grande, elle avait demandé à ton patron de l'épicerie de te faire passer le message. T'avais trouvé ça intelligent. T'aimais bien Debra pour ça. Parce que malgré la blondeur de ses cheveux, elle était plus intelligente que toi et Atlas réunis. Puis t'avais toujours trouvé qu'elle était belle. Trop belle, trop pure. Trop différente de toi, en fait. Elle avait ce je ne sais quoi qui faisait qu'elle était l'une de tes plus proches amies. Ce que tu vivais en ce moment, le tiraillement dans ton cœur et dans ton âme, tu le ressentais en partie parce que c'était Debra. Debra la douce, Debra l'élégante. Tu pouvais pas imaginer lui faire du mal et pourtant, c'est ce qui arrivait, inévitablement. Tu savais bien qu'elle ne te donnait pas rendez-vous pour faire la causette. Tu savais pertinemment qu'elle était trop maligne pour ne pas avoir de doutes sur ce qu'il se tramait. Elle était trop sensible pour ne pas avoir senti les drôles d'ondes qui passaient en ce moment dans l'atmosphère. Elle avait ressenti ton agressivité qui, si elle était normale parfois, était exacerbée en ce moment. Depuis quelques semaines en fait. Depuis que t'avais réalisé qu'Atlas et Debra étaient vraiment unis par les liens du mariage. Du coup, t'avais pas envie d'aller à ce rencard. Tu savais bien que tu aurais du lui poser un lapin. Mais tu ne pouvais pas. Parce que c'était Debra. Alors, t'es juste passé par un nombre de rues incalculables avec de te diriger au parc. T'as réfléchi à ce que tu allais dire quand tu serais face à elle. Et quand tu frôles l'herbe de Shelby Farms Park, t'en as toujours aucune idée. Tu l'aperçois bien vite. Avec son pantalon bleu azur. T'as envie de sourire quand tu la vois. Pourtant, t'en es incapable. Parce que t'as une sorte de boule dans la gorge. T'avances vers elle. T'as l'impression qu'elle est gênée. Toi, t'es jamais vraiment gêné mais là, c'est différent. C'est comme un jeu de la vérité dans lequel tu risques de tout perdre. « Ouais. » dis-tu simplement quand elle te remercie d'être venu. « J'imagine que tu ne m'as pas donné rendez-vous ici pour parler de la pluie et du beau temps donc, tu veux quoi ? » T'aurais pu être poli, demandé comment elle allait, raconter des conneries banales. Mais t'y arrives pas parce que t'as besoin que ça aille vite. Quitte à souffrir, autant que ça se passe rapidement.

_________________
I get high with a little help from my friend.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▷ Messages : 106
▷ Date d'inscription : 17/04/2015
▷ Crédit avatar : wildworld
▷ Avatar : N. Peltz
▷ Âge : 22 y.o
▷ Occupation : guide au musée
▷ Statut : Mariée à son seul et unique amour
▷ Orientation : Hétérosexuelle

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: (Sully) Fiction is the truth inside the lie. Lun 20 Avr - 21:28

Fiction is the truth inside the lie. Elle aurait pu lui répondre du tac au tac, annoncer le sujet de ce rendez-vous, mais ça perdait de son charme. Languir un peu ne lui ferait pas de mal, loin de là. Il n'avait déjà pas l'air très heureux d'être ici, ce qui provoqua un petit pincement dans son cœur plein d'amour. Pas de cadeaux pour toi mon cher, cette pensée lui traversa l'esprit, elle allait le faire galérer comme jamais, le faire payer ses méchancetés comme elle pouvait.  «On marche un peu, j'ai pas envie de prendre racine.» La dernière syllabe de la phrase fit écho à son talon tapant la sol. Elle se mit à marcher sans attendre une réponse, Debra connaissait trop bien Sully, elle savait qu'il ne fallait pas lui laisser le choix de quoi que ce soit, surtout si on avait déjà une idée en tête. Elle laissa la fumée de sa cigarette s'échapper lentement de sa bouche, elle réfléchissait encore à comment emmener la chose sans paraître stupide. Comment lui dire ce qu'elle voulait sans qu'il éclate de rire ou au contraire prenne peur. La jeune femme prenait conscience que l'amitié ne permettait pas tout, et ne rendait pas toutes les situations faciles, bien au contraire, leur complicité aggravait la situation. Debra ne voulait pas blesser l’ego de Sully car elle savait trop bien que l’ego d'un mâle était la chose la plus importante avec leur service trois pièces, mais rien ne l’empêchait de jouer avec les nerfs de ce dernier, et avec un plaisir presque malsain. Sa bouche s'ouvrit, laissant s'échapper un son ressemblant à un début de mot puis elle se referma. Debra surveillait la réaction de Sully du coin de l’œil, mais elle ne résista pas à l'envie de le regarder. Elle essayait tant bien que mal de décrypter sa réaction, d'apercevoir un petit rictus ou même une dent. Pourquoi une dent ? Elle n'en savait rien, mais tout était bon à prendre comme réponse. Elle posa son regard sur sa chevelure de chien chinois, l'envie de passer sa main dedans et de tout ébouriffer la démangeait, mais ce n'était pas vraiment le moment. Elle passa à ses sourcils bien garnis, elle avait rêvé d'attaquer ses buissons à la pince à épiler pendant des semaines sans jamais oser lui en parler. Faut avouer que ces deux petites barres poilues lui vont bien quand même. Ses tâches de rousseur, à en faire chavirer le cœur d'une nonne. Debra en arrivait à se demander pourquoi il était encore célibataire puis elle se rappela de son caractère de merde, c'était à présent une évidence. Elle pourrait peut-être essayer de lui chercher une petite amie, ça le rendrait peut-être plus aimable. Il était peut-être juste seul, elle formait à présent un duo avec Atlas, le laissant sur le côté, il avait besoin de trouver une coéquipière. Debra espérait juste qu'il ne souhaitait pas d'elle comme coéquipière de vie, elle ne pourrait pas faire ça à Atlas, elle l'aimait trop, mais surtout elle le respectait. «Je sais tout Sully. Je suis au courant d'absolument tout.» Deux phrases, les plus simples possibles laissant le jeune homme se débrouiller. Elle le regarda avec un air sérieux, c'était un moment presque solennel.

_________________

    “People don't get better, they just get smarter. When you get smarter you don't stop pulling the wings off flies, you just think of better reasons for doing it.” S. King

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINtake these broken wings and learn to fly
▷ Messages : 178
▷ Date d'inscription : 25/11/2012
▷ Doublons : nell.
▷ Avatar : nico mirallegro.

▷ Âge : vingt-deux ans.
▷ Occupation : employé chez Ringo's grocery.
▷ Statut : looser.
▷ Orientation : bisexuel à tendance atlasexuel (aa).

CARNET À SPIRALES

› sugar baby love
:
MessageSujet: Re: (Sully) Fiction is the truth inside the lie. Mer 22 Avr - 18:32

Fiction is the truth inside the lie.
Tu la sens bizarre, Debra. T'as l'impression qu'elle n'agit pas comme d'habitude, que quelque chose la travaille. Un instant, t'as presque peur qu'elle t'annonce une mauvaise nouvelle. Tu ne sais pas trop quoi. Le comble serait sans doute qu'elle t'annonce qu'elle est enceinte. Tu saurais pas trop comment réagir. C'était censé être une bonne nouvelle mais t'étais pas capable de faire comme si ça te rendait heureux pour autant. Atlas était déjà engourdi dans un mariage, tu ne voulais pas que, par la même occasion, il devienne père. T'étais pas certain de pouvoir supporter. Même si dans le fond, t'étais juste censé être heureux pour tes amis. Mais il y avait plus. Il y avait toujours plus lorsqu'il s'agissait d'Atlas. Tu courrais à ta perte en tombant chaque jour un peu plus amoureux de ton ami d'enfance. Tu savais que cela ne mènerait à rien de bon. Tu savais que ça allait juste faire du mal à tout le monde. Elle t'entraîne à marcher comme si elle avait compris que t'avais pas envie de la suivre. T'as un peu mal au cœur parce que t'as pas envie qu'elle soit triste. T'aimes pas la voir avec un air mélancolique sur le visage. T'aimes quand Debra sourit, c'est comme ça. T'as l'impression que le silence dure des années. T'as cette sensation horrible qu'elle fait durer le suspense comme dans les films d'épouvante. Quand tu sais qu'il va se passer quelque chose et que tu sursautes quand même quand ça arrive. Tu sais que c'est ce qu'il va arriver. Tu sais que tu vas sursauter dès qu'elle va ouvrir la bouche. Elle ne t'a pas convié ici pour parler de la pluie et du beau temps, c'est une certitude. Lorsqu'elle se met à parler, c'est pire que ce que tu avais imaginé. Tu t'arrêtes de marcher, comme paralyser. De quoi parle-t-elle exactement ? Que sait-elle ? Tu te passes la main dans la nuque comme à chaque fois que t'es mal à l'aise. Elle s'arrête aussi parce qu'elle n'a pas le choix si elle veut voir ta réaction. Mais rien que le fait que tu sois stoppé si brusquement prouve que t'as quelque chose à te reprocher. C'est ridicule, Sully. T'es cuit, mon pauvre vieux. « Pardon ? » demandes-tu dans un premier temps, presque machinalement. « Tu me regardes comme si j'avais caché quelque chose. » T'as pas envie qu'elle comprenne qu'elle a raison. T'as envie de noyer le poisson. Peut-être qu'il est encore temps qu'elle fasse basculer la balance. « Tu me connais. Je cache rien, moi. Alors quoi que tu penses savoir, ça risque d'être faux, tu sais. » T'es presque mauvais comédien, là, mon pauvre Sully.

_________________
I get high with a little help from my friend.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Sully) Fiction is the truth inside the lie.

Revenir en haut Aller en bas

(Sully) Fiction is the truth inside the lie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (Sully) Fiction is the truth inside the lie.
» [Fan-Fiction] Dener, héros jusqu'au bout ! Chapitre 3
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUNNY AFTERNOON ∆ :: MEMPHIS :: BELLE MEADE :: SHELBY FARMS PARK-